Valorisation d’entreprise

Valorisation d'entreprise

Valorisation d'entreprise : c'est quoi ?

Lorsque l’on crée une entreprise, la valeur faciale est le capital. Au cours de la vie de la structure, la valeur historique se matérialise par les capitaux propres :

soit le capital social augmenté des diverses réserves et éléments connexes qui constituent le haut du bilan.

Au cours de sa vie, votre société va connaître une évolution à ce titre, vous allez faire rentrer des associés ou cédés tout ou partie de vos titres.

Valorisation de son entreprise : quel est l'enjeu ?

L’évaluation d’entreprise : sujet sensible !

Comment valoriser la société dans laquelle j’ai investi plusieurs années d’efforts, de finances et d’idées.

Ou encore, combien vaudra-t-elle quand je souhaiterais passer à autre chose ?

Entrepreneurs et patrons de PME se demandent souvent ce que vaut leur travail.

La question de l’évaluation de l’entreprise se pose évidemment dans le cadre de sa cession.

Mais aussi lorsque l’on souhaite la faire évoluer, soit en empruntant dans le cadre d’un développement à venir, soit lorsque l’on souhaite associer de nouvelles personnes, voire ses salariés au projet.

Il existe une littérature très prolixe sur internet qui évoque de nombreuses méthodes d’évaluation ou de valorisation de l’entreprise. On trouve également des logiciels de calcul. Mais le problème est que le prix dépend avant tout d’une négociation entre un acquéreur et un vendeur, ayant chacun des aspirations et des objectifs différents. Bref, il s’agit en premier lieu d’un prix de marché… D’où la nécessité de préparer ses arguments.

Plusieurs méthodes peuvent être adoptées, et pondérées selon le type d’entreprise et le modèle économique

Comment évaluer son entreprise ?

Il existe de nombreux moyens de calculer une valeur d’entreprise. Des plus empiriques aux plus scientifiques, aucune n’est pleinement objective et indiscutable.

Beaucoup de facteurs entrent en jeu, entre l’historique, les potentiels, la dimension humaine et les prévisions d’activité…
 
Au final, dans le cadre de négociations, le prix va faire l’objet de tractations en même temps que tous les aspects de la future association, ou le partenariat ou encore l’accompagnement post-transaction. 
 

Comment pouvons-nous vous aider

Comment préparer ces négociations ? Et sur quelles bases se fonder ?

La compilation et la pondération de ces méthodes représentent le point le plus délicat.

Il convient en effet d’accorder plus de poids à l’évaluation qui fait le plus de sens. L’acheteur ou l’investisseur favorisera les indicateurs de performance future a priori, mais doit garder en tête la structure patrimoniale s’il envisage de se séparer de certains des ces actifs.

Il faut effectivement dans le cadre d’un achat, savoir ce que l’on veut vraiment acheter (cela peut être un brevet, des méthodes, une marque, un savoir-faire, un portefeuille de clientèle, un outil industriel, ou encore simplement une activité professionnelle…).

La pratique nous amène par défaut à équilibrer les méthodes, et accorder, selon les situations, un poids supplémentaire (coefficient de 1.2 contre 1) à la méthode la plus en ligne avec la structure de l’entreprise.

Nous avons une approche assez complète du sujet en approchant les valeurs par diverses méthodes.

Cela permet à la fois de pondérer des résultats, de préparer et anticiper des contres arguments et surtout,
selon les objectifs de chacun de s’approcher d’une valeur subjective satisfaisante.

Quoi qu’il en soit, pour que l’évaluation soit la plus pertinente, échanger avec un professionnel à ce sujet, et clarifier les objectifs est toujours la bonne méthode.

Vous pouvez nous joindre au 01 55 60 07 80, premier rendez-vous gratuit, et en cliquant sur notre logo ci-dessous : 

%d bloggers like this: