La SCI : à quoi ça sert ? La fiscalité de la SCI en question

SCI investissement locatif, mauvais choix

Une SCI dans le cadre de l'investissement d'un bien immobilier

Beaucoup de personnes qui envisagent d’investir dans un bien immobilier pensent naturellement à la SCI pour le faire. Grave erreur !!! 

En effet, cet outil juridique n’est pas le plus efficace économiquement et fiscalement parlant. 

Selon les cas, il peut être plus intéressant d’utiliser une autre forme sociale ou d’exploiter en direct. 

Voyons ensemble ce qui peut générer des freins dans la fiscalité des SCI.

Dans quel cas la fiscalité des SCI est décourageante

SCI les freins dans la fiscalité

D’une manière générale, la SCI n’est pas une bonne forme de société pour l’investissement locatif. 

Les investisseurs qui souhaitent acquérir un bien dans un premier temps et le proposer à la location ont intérêt à fonctionner en LMNP (Location Meublée Non Professionnelle).

En effet, le fait de mettre un bien en location saisonnière dans le cadre d’une SCI engendre l’assujettissement à la TVA : comme les clients entendent un prix TTC, la perte directe est le montant de la TVA. On perd directement 15% de revenus !!!

Par ailleurs, la location nue engendre aussi des frais, puisque pour un particulier, cela constitue des revenus fonciers. La fiscalité de ces revenus est très lourde puisqu’elle inclut le paiement de charges sociales en plus de l’impôt sur les revenus fonciers. 

Les règles de déduction des charges sont également très limitatives et rendent cette forme fiscale moins intéressante.

Modes d’exploitation alternatifs

Nous encourageons les investisseurs à travailler en location meublée.

La forme d’exploitation entraîne l’assujettissement des revenus sous le régime des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), ce qui présente l’avantage d’une plus grande déductibilité des frais et un fonctionnement moins strict.

La LMP (Location Meublée Professionnelle) peut permettre également des abattements pour les plus-values qui rend la chose plus attrayante encore.

Pour des biens professionnels, selon les cas, le recours à une société commerciale peut faciliter le fonctionnement également.

Les avantages fiscaux d'une SCI

La SCI peut s’avérer intéressante dans le cadre de l’achat et du financement de la résidence principale. Pour préparer les successions notamment. 

La détention de titres permet en particulier, par le biais du démembrement, de préparer la transmission du bien à moindre coût. 

Cela permet aussi de faciliter les échanges entre les héritiers, qui ne deviennent pas propriétaires en indivision des biens détenus (la division peut facilement se transformer en cauchemar !!!)

L’autre avantage des SCI se situe au niveau des professionnels : c’est le cas de la SCCV ou Société Civile de Construction Vente, dont le but est la construction d’un bien en vue de sa revente à des conditions fiscales plus avantageuses.

Faites vous accompagner

Vous pouvez nous joindre au 01 55 60 07 80 ou par mail cliquez sur notre logo ci-dessous.

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: