Développement digital

Digital

La galaxie du numérique

Nous poursuivons notre développement et pour participer à cet objectif, nous avons entrepris de le faire aussi par le biais du digital depuis un an. 

« Etre vu pour être connu » dans la dimension géographique (se référer à nos 7 dimensions de la création d’entreprise (copyright BE360)). N’oubliez pas de nous demander notre livre blanc qui reprend ces 7 dimensions !

Ainsi noté, cela paraît clair mais en vrai c’est plutôt : « Au secours, je suis perdu dans cette nouvelle galaxie du numérique ! « 

Premiers pas du digital : créer un site

.

Nous avons développé un site, réfléchi à la structure, à la présentation globale, rédigé des pages, trouvé les illustrations…

Puis, nous avons travaillé sur le référencement pour le faire connaître donc. Pour ce faire nous avons créé nos pages sur les réseaux sociaux : Linkedin, Facebook, Twitter, bientôt Instagram. 
 

Animer

Ensuite, il nous fallait rédiger des articles pour animer nos réseaux. Et pour booster nos vues, nous avons aussi commencé à utiliser de la publicité. Nous avons aussi sollicité nos clients pour qu’ils donnent leur avis sur notre Google my business. Nous avons eu le plaisir de voir que notre travail est apprécié.

Analyser

Ensuite, il s’agit de suivre les retours et analyser les statistiques pour réajuster. C’est un développement et un apprentissage continu dans un domaine où la nouveauté est de mise et Google le grand manitou. 

C’est un domaine vaste et riche. L’ère de l’Outbound marketing est passé, nous sommes entrés dans l’ère de l’Inbound marketing. Tout d’abord, nous avons cherché à comprendre ces concepts pour les mettre en œuvre dans notre contexte spécifique : un environnement très concurrentiel.

Pour trouver sa place, nous avons dû répondre à la question : qu’est-ce qui nous motive ? Qu’est-ce qui nous fait nous lever le matin malgré les défis quotidiens ? Et en quoi cela répond à nos clients et fait notre particularité ? Car c’est comme cela qu’une rencontre peut se faire.

Ouf, enfin, la lumière, le bout du tunnel, la possibilité de rencontrer des vrais gens s’ouvre. Le digital devient un moyen. Néanmoins, le circuit semble long.
 

Aider et être aidé

Aussi, nous avons « cherché à trouver » les moyens de nous faire aider dans un environnement très particulier où il n’est pas facile de discerner entre tous les conseils, tutos, webinaires, prestataires…
 
Comme le dis la chanson « Help me to make it through the night, it’s sade to be alone ». Nous avons saisi la proposition d’un bilan personnalisé, 1h30 en tête à tête avec Maxime Garreta, Responsable de la Transition Numérique de la CCI, tout un programme, attention !

Des conseils « action » judicieux et adaptés, comme celui-ci : échanger avec son réseau sur les coulisses de son entreprise. Et bien d’autres, vous allez voir, du moins j’espère… »
 

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: