Externalisation des tâches les moins rentables. Est-ce la solution ?

Pour faire face à un besoin de ressources complémentaires du fait du développement de votre entreprise, ou d’un fonctionnement inhabituel, quelle est la manière la plus efficace de répondre ?

Faut-il développer de nouvelles compétences en interne, et y affecter des ressources, ou avoir recours à des prestataires externes ?

La réponse n’est jamais simple. Surtout quand la société est en phase de démarrage.

Plusieurs éléments permettent de construire la meilleure réponse :

  • La première question est de savoir si des ressources sont disponibles en interne. Il serait effectivement pertinent de faire en interne et sans coût supplémentaire ce qui, externalisé risque de coûter cher ;
  • S’agit-il d’une activité stratégique. si c’est le cas, mieux vaut acquérir les compétences en interne pour garder la maîtrise des éléments les plus déterminants pour le développement de l’entité ;
  • Ne pas confondre capacité et ressources disponibles : il se trouve souvent que dans les petites structures, certains peuvent avoir de réelles capacités non exploitées. Cela ne veut pas dire que la ressource est disponible ! elle peut le devenir. Le collaborateur qui dispose de ces compétences a peut-être d’autres tâches qui pourraient être réaffectées.
  • La réelle question qui se pose est la rentabilité, ou la réduction du coût de fonctionnement. Certaines missions gagnent à être confiées à un externe, qui va générer une meilleur rentabilité sur une mission donnée… A l’inverse, le coût de certaines taches se trouverait accru du fait de l’externalisation, sans générer d’avantage particulier pour justifier le coût.

    Vous souhaitez en savoir plus et avoir des éléments de réponse concernant votre situation, contactez-nous.

 

 

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: